Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2018

François et les abus sexuels : l'heure de vérité

vigano.jpg

   Les accusations toutes fraîches de Mgr Viganò (photo) à l'encontre du Pape François et de son entourage tombent à point nommé pour confirmer la dernière partie de notre toute récente analyse sur l'a(du)ltération du catéchisme. Elles prouvent de manière éclatante qu'il existe malheureusement bel et bien une mafia homosexualiste dans les plus hautes sphères de l’Église.

   Nous souhaitons à tout catholique d'avoir le courage de lire de bout en bout le texte de Mgr Viganò, si douloureuse cette lecture puisse-t-elle se révéler...

   Avant tout, offrons à Dieu nos prières et nos sacrifices pour notre Église si odieusement défigurée.

   Mais ne perdons pas l'occasion d'observer la situation dans les jours qui viennent :

   -Quelle va être la réaction du Vatican ? Celle des évêques ? Réaction saine, déni en bloc, grillage de quelques fusibles ou conspiration du silence ?

   -Comment les médias (catholiques ou non) vont-il réagir ? Le Pape François va-t-il être lâché par ses sponsors ? Sera-t-il acculé à la démission ?

   Rien n'est moins sûr.

  -Que va-t-il arriver à Mgr Viganò ? Va-t-il mourir "prématurément", comme il indique dans son texte que cela est arrivé aux nonces Gabriel Montalvo et Pietro Sambi ? Va-t-on lui sortir une affaire en vue de décrédibiliser ses affirmations (cf. par exemple la fin très suggestive de cet article) ?

   Souvenons-nous dans nos prières de ce prélat très courageux qui, d'une manière ou d'une autre, risque de payer très cher ses révélations.

Écrire un commentaire